Traverser l’océan

Les années 1830 voient l’apparition des premières liaisons maritimes régulières entre l’Europe et le continent américain. Il faut 25 à 30 jours pour traverser l’Atlantique au début du XIXe siècle. En 1845, grâce à la vapeur, il n’en faut plus que 10. A la veille de la Première Guerre mondiale, on rallie New York en moins de 6 jours.

Dans les années 1890, la vogue du voyage transatlantique incite les malletiers à proposer des malles spécifiques : la malle-armoire (wardrobe), créée à cette époque, est conçue pour être ouverte à la verticale ; elle possède d’un côté une penderie, de l’autre des tiroirs. Placée dans la cabine et utilisée comme meuble, elle contenait les effets utilisés durant la traversée.

traverser l'ocean2

Malle armoire Innovation vers 1900 Photo © Francis Claria

La malle-cabine, plus traditionnelle, se glisse sous la couchette. La hauteur de son fût est normalisée : 38 cm maximum.